Souvenir

logoenscarre

BITCOIN PLURIBUS IMPAR

Bitcoin Souvenir

En quoi consiste l'opération Bitcoin-Souvenir ?

À l’occasion de l’événement Bicoin Pluribus Impar organisé par Le Cercle du Coin à l’École normale supérieure le 30 mai 2017, 300 « Bitcoin Souvenirs » ont été créés, et distribués aux personnes qui participaient à l’événement.

Ces Bitcoin Souvenirs ont été remis sous la forme de petits paper-wallet ressemblant à ceci :

Chacun des 300 Bitcoin-Souvenirs créés a reçu, le 30 mai, un demi-millième de bitcoin, représentant ce jour-là la contrevaleur de 1 euro environ.

Les fonds sont bloqués jusqu’au 1er janvier 2018.

En quoi ceci constitue-t-il un « souvenir » de l’événement? 

Nous avons intégré dans la transaction une trace cryptographique de deux souvenirs de la journée

  1. L’enregistrement du morceau joué par M. Sam Roux
  2. La photographie de la salle

Nous les avons comprimés dans un zip pour n’avoir qu’un seul hash. Vous pouvez télécharger ce zip ici (hash_souvenir.zip) .

Un morceau de musique

Télécharger le morceau

Une photographie de la salle

Mode d'emploi

Avec un lecteur de QR Code, chaque propriétaire d’un Bitcoin Souvenir peut d’abord s’assurer de la présence des fonds en lisant l’adresse publique de son propre paper wallet (caviardée sur l’image ci-dessus).

En se rendant ensuite sur un site de type Blockchain.Info ou Blocktrail il pourra aussi retrouver, avec les données de la transaction, une « méta-donnée » correspondant à la trace cryptographique (le hash) de la photographie et du morceau de musique.

Comme nous avons ici deux fichiers, nous les avons compressés dans un fichier unique en .zip. Ce fichier unique contenant les deux fichiers est disponible ici : Hash_Souvenir.zip . Ouvrez le, vous verrez qu’il contient bien la fichier image et le fichier son.

Ce fichier zip donnera toujours le même hash. Cependant si vous « zippez » les mêmes 2 fichiers de votre côté, il est possible que le hash soit différent. N’oubliez pas qu’un seul bit de différence change l’intégralité d’un hash !

La trace que nous avons obtenue est la suivante :   E49CB544B6B2C9401D848B4F0299BC0B1DA23A80EFF9FD19DBA428638669C464 !

Voici l’identification de la transaction (la voir sur blocktrail) :
b7a79af4e7ff6d38968cd5999add62ac514d1a4775e1f0877233787a8cd8d4b9

Vous pouvez voir en bas de celle-ci que le hash de Hash_Souvenir.zip est bien présent dans la transaction en allant tout en bas. Voici une image de ce que vous pouvez apercevoir sur blocktrail.

Comment vérifier soi-même ?

Les plus exigeants sont en droit de vouloir vérifier par eux-mêmes.

Pour cela ils devront suivre se servir de l’instrument ci-dessous qui est issu du site : http://onlinemd5.com en procédant dans l’ordre :

  1. enregistrer sur leur propre système le fichier Hash_Souvenir.zip. Il contient les deux fichiers.
  2. régler le cadre ci-dessous sur l’option « SHA 256 »
  3. observer le résultat du hashage et le comparer au hash dans les métadonnées de la transaction.

Comment retirer les fonds ?

Les Bitcoin-Souvenir sont bloqués jusqu’au 1er janvier 2018. Si Bitcoin s’effondre, il ne restera qu’un souvenir. S’il augmente sa valeur, ce sera un bénéfice supplémentaire, pour ceux qui auront assisté à l’événement du 30 mai.

Même si Bitcoin vaut un jour un million d’euros, ce petit morceau de papier ne vaudra alors qu’un billet de 500 euros (ceux que la BCE ne veut plus imprimer!). L’intérêt de l’opération était d’abord de réaliser un petit exploit (merci à l’équipe de Czam, Adrian Sauzade et Antoine Ferron). Ensuite de montrer que Bitcoin est une smart money, une monnaie que l’on peut enrichir de métadonnées, une monnaie que l’on peut programmer.

Une page dédiée pour récupérer les fonds de ce paper wallet souvenir sera mis en place à la rentrée. Comme cela est écrit sur les Bitcoin-Souvenirs, vous devez, si vous souhaitez « dépenser » la valeur  du papier en initiant vous-même l’opération, le faire pour l’intégralité de la somme.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations