Procès Verbaux

Procès Verbaux

Procès Verbal de l’Assemblée Générale Ordinaire du 23 janvier 2017

À cette assemblée étaient présents 5 administrateurs, 2 excusés (Jérémie Dubois-Lacoste et Jean-Yves Rossi) le président Adli Takkal Bataille, le secrétaire Jacques Favier, Édouard Vallet, Adrian Sauzade et Benoît Huguet.

Étaient présent également 21 membres dont 15 de manière physique, Michel Foucault, Laurent Salat, Klara Sok, Arthur Bouquet, Sofiane Bouhaddi, Simon Polrot, Alexis Gaubert, Nicolas Anguelov, Antoine Ferron, Nazim Moera (dernier à avoir adhéré, la veille même), Bitcoin.fr (Marco), Acinq (Fabrice Drouin), Ledger (Vanessa  Rabesandratana, Joël Pobeda) , Eureka (Edwige Morrency), Trésorio, Morgan Phuc ; 3 en ligne par visioconférence, Charles Couillard, Lionel Jeannerat et Maxime Léger ; 3 par procuration, l’Esilv et Yorick de Mombynes qui avait donné leur voix à Jacques et Pierre Porthaux qui l’avait confiée à Adli.

Raj, qui a annoncé sa prochaine adhésion (dès ouverture de la nouvelle campagne d’adhésion suivant ce présent compte-rendu) assiste également à l’AGO et il est décidé qu’il peut en filmer des moments.

***

Le 23 janvier 2017 à 17 heures, Adli Takkal Bataille ouvre la séance de la seconde AGO du Cercle du Coin, réuni en son siège social, le Sof’s Bar, où il est généreusement hébergé par Sofiane Bouhaddi, membre du Cercle.

Jacques Favier assure le secrétariat de la séance, Jérémie Dubois-Lacoste, trésorier, a dû se faire excuser et a transmis au Président les chiffres à présenter.

Adli Takkal Bataille présente d’abord un bilan moral de cette première année reprenant les grandes lignes de la lettre d’information de Janvier (visible ici). L’association a réussi à réunir plus 58 membres : 43 personnes et 15 personnes morales ce qui fait du Cercle, présent dans 19 villes de 6 pays, la plus importante association francophone dédiée au Bitcoin et aux Blockchains.

L’ambition initiale de ses fondateurs, d’une fédération la plus large possible d’acteurs divers venus d’horizons différents a été respectée avec des membres venant de milieux variés et des personnes morales allant de l’entreprise à l’école d’ingénieurs.

Le Président expose que le Cercle a participé à plus d’une vingtaine d’événements de manière officielle, que ceux-ci aient été menés avec des partenaires institutionnels, académiques ou business et qu’il a obtenu, notamment dans l’opération du Passage du Grand Cerf, une couverture médiatique internationale dans plus d’une dizaine de médias, au delà d’une couverture plus parcimonieuse par les médias traditionnels français. La communauté n’est pas en reste avec l’organisation de plus d’une cinquantaine de meetups de la part des membres dans plus de 5 villes différentes.

La finalité du Cercle en matière de réflexion a également été poursuivie en relayant la publication par ses membres de plus d’une centaine d’articles sur les différents sites et blogs. Le Cercle lui-même publié deux communiqués de circonstance (Pas de révolution Blockchain sans Bitcoin / Communiqué sur l’attaque de la DAO) qui ont été partagés des centaines de fois sur les réseaux sociaux.

Enfin son site a recensé plus de 8000 visiteurs uniques  et la lettre d’information continue sa croissance avec 200 abonnés.

Le bilan financier, tel qu’il est aussi présenté en ligne sur le site du Cercle, fait apparaître des recettes pour 6,7 BTC, et des dépenses (représentation, réalisation d’autocollants et participation à l’inauguration du Passage du Grand Cerf) de 0,8650 BTC. Cela donne pour le bilan un résultat de résultat de +5.83495817 Btc. Il est approuvé à l’unanimité.

Après qu’il a été rappelé que les adhésions reçues à compter de la semaine précédant la réunion d’octobre ont été considérées comme valides jusqu’au 31 décembre 2017, il est mis au voix de conserver le prix d’adhésion (ou ré-adhésion) au niveau de 0,05BTC (personnes physiques) et 0,1 (personnes morales) ou de les abaisser à 0,03 et 0,06. Ces nouveaux taux sont adoptées à l’unanimité moins deux voix. Il a été décidé également de réactualiser la liste des membre (publiquement sur le site et pour l’accès au Slack.) au premier mars de sorte à laisser le temps de la nouvelle adhésion.

Jacques Favier fait un exposé sur l’état d’avancement de l’opération « Bitcoin Pluribus Impar » et en présente le logo. L’évènement se précise avec désormais une date fixée et des intervenants confirmés. (plus d’informations ici)

Le bilan de cette première année doit aussi s’apprécier au regard des objectifs qu’il s’était assigné il y a un an, et qui ont été largement remplis : réussir à créer une association francophone et transnationale dépassant les frontières de la France et de Paris, tenir des réunions trimestrielles en avril, juillet et octobre, mettre en avant  Bitcoin dans une année très centrée sur les blockchains, le tout avec un grand souci de transparence et de participation des différents membres aux activités, en liaison avec des partenaires de tous ordres. La mise en place d’un Bitcoin Boulevard dans le passage du Grand Cerf, la rencontre privée avec Andreas Antonopoulos le temps d’une après-midi lors de son passage à Paris, les liens noués avec différents parlementaires sont aussi à mettre à l’actif de cette première année.

L’année nouvelle doit permettre d’achever d’autres objectifs déjà largement engagés (le partenariat avec le Youtubeur Raj Autodisciple qui va vivre plus de 30 jours en Bitcoin et partager son expérience avec sa communauté de près de 100 000 abonnées, la création d’un événement académique en partenariat avec l’École Normale Supérieure le 30 mai 2017, la création d’un logiciel de vote décentralisé) et de mettre en chantier les autres projets que le Cercle s’est tracés (la création d’un prix universitaire, une opération « L’année de l’Afrique, une possible réforme des statuts pour fédérer d’autres associations (suite à des discussions avec Bitcoin France), et la levée de sponsorats institutionnels).

Concernant l’organisation interne de l’association plusieurs points sont discutés. Les membres sont satisfaits sur la représentation, les actions, la taux de participation et l’organisation de l’association. Le conseil d’administration doit rester discret de manière à conserver l’aspect horizontal de l’association.

Concernant la transparence, deux points ont été discutés car il semblait devoir être améliorés. Tout d’abord concernant la visibilité des évènements organisés par des membres ou où participent des membres. Celle-ci sera améliorée avec des messages sur le slack annonçant les divers évènements avant leur tenue. La seconde remarque est celle du manque d’informations concernant ce qu’il se passe lors d’évènements plus discrets comme des rencontres avec des institutions. Il en a été pris note par les membres concernés et ils ont pris le temps d’expliquer ce qui s’est passé dans ces évènements. À l’avenir les rapports seront donc plus systématiques.

Concernant la communication il a également était statué qu’il faudrait peut-être améliorer la cadence entre les newletters, au nombre de trois cette année. Il a aussi été décidé de créer une mailing list pour avertir les membres plus facilement sur des points ne méritant pas une lettre d’information publique (notamment pour ceux qui ne sont guère connectés sur le slack). Pour les réseaux sociaux il a été décidé d’intégrer un module twitter au site de l’association.

Après cela le président propose diverses pistes qui sont discutées :

La proposition d’ouverture d’un compte Copay avec 2 signatures seulement sur les 3 (Président, Secrétaire et Trésorier) est approuvée à l’unanimité. L’ouverture d’un compte Nickel susceptible de recevoir des sponsorats en euros (décision de principe discutée en réunion simple en octobre) est approuvée.

La Création d’un meetup ou partenariat avec un meetup parisien pour toucher plus de monde est également mise en avant. Adrian évoque des pistes et le Cercle devrait se rapprocher du Paris Bitcoin Meetup désormais géré par Arthur.

En ce qui concerne la présence publique du Cercle, il est également discuté la visée pédagogique du Cercle. En raison d’un grand nombre de mails demandant ce qu’est le Bitcoin auquel le Cercle n’a pas forcément vocation à répondre, il est décidé de la création d’une page courte et didactique sur le site.

Le Développement de partenariat locaux (associations numériques ou autres), sur le modèle de ce qui fonctionne déjà avec Aquinum (3 évènements Bitcoin mis en avant localement à Bordeaux, réunissant à eux trois près de 200 personnes). Après discussion, une piste semble possible avec la Tech Amiénoise.

L’organisation d’un évènement sur les enjeux bitcoins dans l’Afrique francophone pour essayer de dynamiser la chose dans l’autre sens. En ce sens qu’il est parfois difficile d’entretenir et d’établir des liens avec un très grande distance kilométrique. Cette solution semble intéresser les membres et sera poursuivie.

L’idée d’un procès permettant de fixer des valeurs de Bitcoin par une jurisprudence,  est discutée parmi les membres avec plusieurs pistes. Cette idée sera creusée et évoquée de nouveau publiquement au moment venu.

Il a aussi été discuté des pistes de collaboration de l’année prochaine et notamment celle entreprise actuellement avec l’AFNOR.

L’Assemblée générale constate, conformément aux statuts, qu’il n’existe pas de demande (et encore moins de demande appuyée par 75% des votants) relative à un changement d’administrateurs, les administrateurs en poste pour une durée statutaire de 2 ans conservent donc leur mandat.

Jérémie Dubois-Lacoste a cependant souhaité, tout en restant administrateur, être déchargé de sa fonction de trésorier. Il est rappelé qu’il revient au Conseil de le remplacer. Après un échange général, il est acté qu’Adrian Sauzade accepte cette responsabilité, que l’Assemblée l’en remercie et qu’il reviendra seulement au Conseil de formaliser la chose (via son canal privé sur le Slack).

Le 5 Février , Adli TAKKAL BATAILLE – Jacques FAVIER

C’est une vingtaine de membres qui se sont réunis le 6 juillet, six administrateurs sur sept étaient présents : Adli, Jacques, (Jérémie par vidéo), Benoit (Bitconseil), Adrian, Edouard, (Jean-Yves étant excusés, en déplacement à l’étranger) mais aussi Joel et Vanessa (Ledger), Rayna (Bity), Arthur, Laurent, Marco et Jean Luc (Bitcoin.fr), Pierre-Marie et Olivier (Acinq), Yannick, Edwige, Antoine, et Sofiane qui nous accueillait.

Adli a d’abord tracé un état des lieux

  • Le Cercle compte 12 nouveaux membres depuis trois mois : 8 personnes et 4 entreprises. Nous sommes désormais proche de la cinquantaine. Et il a 127 abonnés à la newsletter
  • Le Cercle a participé (avec une mention explicite)  à une dizaine d’évènements, et notamment un passage à la Radio BFM.
  • Il a poursuivi activement ses partenariats « Villes internet » / Canton Consulting / Normale sup
  • Il  gagne en légitimité et notoriété auprès des pouvoirs publics mais  aussi des entreprises, des chercheurs et des étudiants
  • Enfin il a produit un communiqué sur la DAO qui a particulièrement été apprécié. Le mode Googe doc s’est avéré approprié.

On en vient ensuite aux projets

Dans les tuyaux toujours les mêmes projets (Paris ne s’est pas fait en un jour !  )

  • Le logiciel de vote proposé par Antoine a vraiment avancé. Le logiciel civicdapp.com est terminé et fonctionnel. Il faut le prendre en main et le customiser sur des uses-cases précis.
  • Le projet Bitcoin Boulevard dans le Passage du Grand Cerf a mûri. La semaine dernière une présentation à la Maison du bitcoin par Manuel Valente, en présence de Jacques, a réuni une douzaine de commerçants, motivés.
  • les contacts pour l’évènement ENS avancent : Jacques fait un petit tour des contacts (faciles avec les milieux scientifiques ou certaines autorités, plus difficiles avec les intellectuels comme certains philosophes)
    • Jacques rebondit sur la dotation d’un prix académique (1btc ?) qui pourrait sans doute être annoncé à la rentrée. Ce sujet entraîne une question de Yannick qui demande ce qui existe comme liste de publication scientifique sur bitcoin. le Cercle pourrait relayer ou établir de telles listes, éventuellement en soulignant les publications d’universités et labo francophones (mais il y a débat pour savoir si cela a un sens). Jérémie n’aime pas la récompense d’un article, il préfèrerait récompenser l’initiative d’un labo, d’un doctorant qui prend des risques, d’autant que ce sont des choses plus en amont.  Jacques conclut qu’il faut explorer la chose d’abord entre nous : un document devra être élaboré via google.doc avant d’être présenté comme suggestion à des universitaires

On aborde les nouvelles récentes

  • Le Cercle va nouer un partenariat avec l’association Aquinum qui rassemble plus de 400 professionnels du numérique en Aquitaine. Ce partenariat sera un essai permettant de voir s’il est pertinent que le Cercle continue sur cette lancée. Benoît va essayer de nouer des liens avec des organismes du côté de Toulouse.
  • Car c’est un plan d’attaque intéressant et cohérent avec la logique du Cercle que de s’allier aux différentes associations déjà implantées. (Silicon Sentier, Silicon Luxembourg etc..)

Des pistes de discussions pour les prochains mois :

  • Un long débat, parfois contradictoire, a lieu sur le montant de la cotisation. Il est finalement décidé de saisir l’occasion du halving pour annoncer le halving de la cotisation.
  • Il est décidé de l’ouverture d’un compte type nickel destiné à recevoir de possibles subventions, et décidé de garder en euro ce qui est reçu en euro.
  • Un débat a lieu sur la prise en charge financière des meet-ups. La question n’est pas tranchée et va continuer d’être débattue.
  • Jacques et Adrian suggèrent que des contacts pourraient avoir lieu, menant à de possibles mécénats d’entreprise. Une politique est tracée en la matière, quant aux montants, et à la procédure permettant de nouer ce type de relation.
  • Adli lève la question de la relative médiocrité des relations avec la presse. Nous n’avons pratiquement aucune couverture médiatique hors média spécialisés. Rayna (Bity) a une expérience qui peut être utile au Cercle. Il est décidé de nous rapprocher de journalistes en particulier plus que de journaux, et de constituer une liste   
  • Il est noté que le Cercle a peu de contacts avec les différents commerçants bitcoins et après débat il est décidé de les contacter par lettre, en présentant le Cercle comme un partenaire potentiel. Sans dédoubler la liste diffusée par Bitcoin.fr
  • La présence au niveau des réseaux sociaux est largement débattue, et des procédures sont adoptées.
  • Il est rappelé que le logo du Cercle doit apparaître sur les sites des entreprises, des meetups et des blogueurs membres, dans l’intérêt de tous.
  • Le fonctionnement du slack donne satisfaction, il est décidé de mettre un lien plus clair vers le slack sur le site du Cerce. Un débat a lieu sur l’ouverture d’un espace public de discussion.
  • Sur une suggestion présentée par Jean-Yves (absent) et relayé par Adli et Jacques une extension du Cercle avec une stratégie spécifique pour l’Afrique francophone est présentée, et quelques pistes évoquées.

Les débats ont duré deux bonnes heures et se sont poursuivis autour du zinc du Sof’s Bar, les membres du Cercle retrouvant d’autres bitcoineurs venus participer au Social Meet-up du mercredi. Décidément, le bitcoin est bien une monnaie communautaire, créatrice de liens !

Le 8/07/16 – Le Cercle du Coin – Version PDF

Le Cercle du  Coin, qui a tenu le 25 janvier son AG annuelle a tenu, le 4 avril, une première réunion trimestrielle destinée à maintenir le contact et favoriser les échanges avec ses membres. La réunion a eu lieu au siège (le « Sof’s bar ») avec un lien disponible aux membres pour une participation en ligne.

Etaient présents :

  • Six administrateurs du Cercle : Adli Takkal-Bataille, Jacques Favier, Adrian Sauzade, Jérémie Dubois-Lacoste, Benoît Huguet et Edouard Vallet ; Jean-Yves Rossi ayant dû s’excuser au dernier moment ;
  • Quatre personnes morales : Bitcoin.fr avec ses deux animateurs, Acinq, Labo Blockchain, Ledger, et MineOnCloud (en ligne) ;
  • Sept membres : Yannick Losbar, Michel Foucault, Arthur Bouquet, Didier Bismuth, Sofiane Bouhaddi,  Nicolas Anguelov et Albin Cauderlier (en ligne) ;
  • Un invité : Marc Lionel Gatto

Adli Takkal bataille a commencé la réunion en annonçant que les membres étaient à ce jour au nombre de 35, soit  13 de plus que lors de l’Assemblée Génerale. Autres informations chiffrées pour donner le bilan de ce trimestre : 6 événements auxquels le « Cercle » a été présent en tant que tel, c’est à dire avec mention de son existence et affichage de son logo, et 2 communiqués de presse. Il continue le bilan en passant la parole aux personnes s’occupant des différents projets.

Les  4 chantiers que le Cercle avait lancé en janvier ont ensuite été abordés.

  • Jacques Favier précise que l’idée de lancer un « prix » récompensant une étude universitaire ou autre avait, à l’examen été jugée (un peu) prématurée
  • L’idée de promouvoir un événement sous la forme d’un colloque de haut niveau a, en revanche, été jugée suffisamment intéressante pour être déclinée sous deux formes. D’abord un colloque de type académique : un partenariat est en cours de formalisation avec un établissement universitaire prestigieux, avec lequel un comité scientifique se constitue. Le Cercle sera partenaire de cet événement qui devrait intervenir au début du mois de juillet. D’autre part un événement plus orienté vers les milieux d’affaires pourrait intervenir à l’automne, en partenariat avec Canton Consulting (Jean-Yves Rossi, administrateur du Cercle). Le suivi de ces projets est assuré, au niveau du Cercle par Jacques Favier, Jean-Yves Rossi, Adrian Sauzade et Adli Takkal-Bataille.
  • L’idée de promouvoir un « Bitcoin Boulevard » a été explorée par Jacques Favier et Adrian Sauzade avec quelques commerçants du Passage du Grand Cerf, qui se sont montrés intéressés et seraient en mesure de faire le nécessaire prosélytisme auprès de leurs voisins. Il s’avère que l’idée, pour être mise en place, doit s’accompagner de la mise en place d’une fonction support. Après discussion il est décidé que le projet sera porté en partenairait avec la Maison du Bitcoin, et que l’on proposera à Pay (ou bien au néerlandais BitCasa) de rejoindre le projet, lequel sera suivi, pour le compte du Cercle par Adrian Sauzade, Jacques Favier, Nicolas Bacca, Michel Foucault et Jéremie Dubois Lacoste.
  • L’idée de mettre au point un logiciel de vote a été explorée par Adli Takkal Bataille et Antoine Ferron, Nicolas Bacca, Adrien Lafuma et Jermy Dubois-Lacoste. Celui-ci devra être accessible à tous et propulsé par le Cercle du Coin.

La parole est alors donnée à Marc Lionel Gatto (my digital city) qui a contacté Le Cercle du Coin pour proposer un partenariat. Il en expose les grandes lignes, autour de son module (600m2) de cité digitale pour laquelle il cherche à mettre en œuvre un système de paiement interne, et à montrer des exemples concrets comme une mairie digitale. De nombreuses idées sont échangées et le principe du partenariat est adopté. Le Cercle pourrait être présent dès le prochain événement (Nice, 17-18 juin).

Jacques Favier fait mention d’un autre partenariat possible, avec les « Villes Internet » qui ont sollicité le Cercle lors des dernières Assises Territoriales de l’Identité numérique à Caen. Le principe est adopté d’une représentation du Cercle lors des prochains événements de ce type.

Pour Beauvais (le 26 mais) ce sont Lola Dam, Arthur Bouquet, Adrian Sauzade, Albin Cauderlier et Jérémie Dubois-Lacoste qui se sont déclarés volontaires (à choisir : 2 ou 3 envoyés semblent suffisants). Pour Verdun (23 juin), ce sont Adli Takkal-Bataille, Jacques Favier  et Albin Cauderlier.

Adli Takkal Bataille présente enfin les modifications apportées sur le site du Cercle, en fait approuver quelques-unes. Le site fera apparaître des liens vers les pages de ceux de ses membres qui gèrent un media. En sens inverses il est rappelé que les membres (sociétés ou médias) du Cercle peuvent et devraient afficher son logo sur leur propre site.

La séance levée, les conversations se poursuivent assez longtemps de manière informelle.

Le 7/04/16 – Le Cercle du Coin

Le Cercle du Coin s’est réuni pour sa première assemblée générale au Sof’s Bar, 43 rue Saint-Sauveur, 75002 Paris à 17 heures le 25 Janvier 2016.

Étaient présents en qualité de président Adli TAKKAL BATAILLE, de secrétaire Jacques FAVIER et de trésorier Jérémie DUBOIS-LACOSTE.

Les membres particuliers présents à cette assemblée étaient Yannick LOSBAR, Laurent SALAT, Adrien SAUZADE, Edouard VALLET, Benoît HUGUET, Stéphane TRAUMAT, Antoine FERRON, Morgan PHUC, Jean-Baptiste DEZARD, Alexis GAUBERT, Albin CAUDERLIER, Sofiane BOUHADDI, étaient d’autre part représentés en ayant donné procuration Alexis ROUSSEL et Jean-Yves ROSSI.

Les membres moraux présents étaient Ledger SAS et Bitcoin.fr.

Avec un total  de 19 membres présents ou représentés sur 25 l’Asssemblée a pu valablement délibérer.

Il a d’abord été demandé à l’ensemble des participants s’ils donnaient leur accord concernant une tenue dérogeant partiellement aux statuts pour cette première assemblée (notamment au niveau des possibilités de modes de scrutin) en raison de la jeunesse de l’association et de la mise en place à prévoir des outils ad hoc. Cette décision a été approuvée à l’unanimité pour cette assemblée générale.

Une fois cet avertissement prononcé et adopté, les membres de l’association ont discuté des statuts. Il a été décidé que ceux-ci devaient se trouver légèrement modifiés en ce qui concerne les affiliations et le quorum. Une modification fera suite à cette demande et sera approuvée sur Github (voir le commit) avant d’être envoyée à la préfecture. Le reste des statuts a été approuvé à l’unanimité.

Les membres ont également validé à l’unanimité les comptes de l’association tels qu’ils s’établissaient au bout d’un peu moins de deux mois (étant entendu que le premier exercice , d’une durée exceptionnelle, s’achèvera au 31 décembre 2016.) En effet aucune somme d’argent n’a été dépensée par l’association à cette période. A l’occasion de l’assemblée une collation a été offerte à tous les membres.

Il a ensuite été question du règlement intérieur. Celui-ci, communiqué à la création et mis en ligne, n’étant qu’à l’état de projet a été discuté point par point :

  • Le préambule a été adopté à l’unanimité.
  • L’article 1 concernant les adhésions a été adopté à l’unanimité. Le principe des cotisations en bitcoin a été adopté, mais le fait de pouvoir recevoir des cotisations exceptionnelles, mais surtout des soutiens (dons, sponsorphips) dans des monnaies autres que le Bitcoin a été jugé très important.
  • L’article 2 concernant les conditions d’adhésion n’a pas été adopté comme tel, il sera amendé dans les prochaines semaines pour rajouter une clause d’exclusion précise.
  • L’article 3 concernant la constitution du conseil d’administration a été soumis à la discussion et celle-ci continuera sur le Github des textes. Cependant les membres ont statué sur le fait que tous les membres du conseil d’administration sont considérés comme administrateurs sans distinction. Le conseil d’administration conservera cependant un bureau composé d’un président, un secrétaire et un trésorier au regard de la loi. Il a aussi été question de la nécessité du rajout d’une clause de destitution d’un administrateur si un certain nombre de membres le demande.
  • L’article 4 concernant la répartition du rôle des administrateurs devra correspondre aux attentes de l’article 3
  • L’article 5 concernant les commissions a été adopté à l’unanimité, la création et discussion autour de celles-ci s’est déroulée ensuite.
  • L’article 6 concernant les affiliations a été discuté longuement. Il a été décidé à l’unanimité que le Cercle du Coin ne subventionnera aucun organisme en particulier mais que les subventions concerneront des projets que chacun des membres ou commissions pourront soumettre. La décision d’accord de subvention n’a pas encore été décidée, la discussion du texte continuera sur le github.
  • L’article 7 concernant les avantages aux membres a été adopté à l’unanimité. Il sera amendé d’un point expliquant que les membres ne représentent en aucun cas Bitcoin ou la technologie Blockchain. En effet, le débat étant intense sur ces sujets et les clivages nombreux, chaque membre parlera en son nom et ne représentera pas l’avis général de la communauté sur certains points. L’association sera en revanche présentée comme un lieu d’échange et de production d’idées.
  • L’article 8 concernant le budget et la transparence a été adopté à l’unanimité.

L’assemblée a ensuite effectué un vote à main levé pour l’élection du conseil d’administration. Celui-ci a été élargi à sept membres. Ont été élus Administrateurs du Cercle du Coin :

  • Adli TAKKAL BATAILLE (Bordeaux) en tant que président,
  • Jacques FAVIER (Paris) en tant que secrétaire
  • Jérémie DUBOIS LACOSTE (Bruxelles)en tant que trésorier
  • Jean-Yves ROSSI (Paris) en tant qu’administrateur
  • Édouard VALLET (Marseille) en tant qu’administrateur
  • Adrian SAUZADE (Paris) en tant qu’administrateur
  • Benoît HUGUET (Toulouse) en tant qu’administrateur. 

Tous ces membres ont été élus à l’unanimité.

La philosophie de l’Association a été réaffirmée, en ce qu’elle ne saurait être une association dormante où la réalité des échanges (et des prises de décisions) est concentrée entre les mains du seul conseil d’administration. Il a donc été proposé que l’Association se réunisse elle-aussi et effectivement de manière plus fréquente que ce qu’impose les délais légaux ou statutaires, L’assemblée a ainsi décidé à l’unanimité de se rassembler une fois par trimestre, de manière au besoin moins formelle. L’ouverture de ces réunions à des personnes non-membres est une question qui reste à débattre.

L’assemblée a par la suite débattu sur le rôle et la fonction des différentes commissions. Les commissions sont accessibles à tous les membres qui le souhaitent. La création de plusieurs commissions a été décidée :

  • Une commission média qui aura pour but de dynamiser la création de contenu francophone sur le sujet et de mettre en avant le débat d’idée.
  • Une commission évènement qui aura pour but de se concentrer sur la création et le soutien d’évènements divers. Cette commission aura aussi pour axe le développement et le soutien des meetups. Le premier objectif de cette commission sera l’organisation d’un évènement d’inspiration universitaire sur le Bitcoin et la Blockchain.
  • Une commission logiciel qui aura pour but l’élaboration de logiciels libres concernant les technologies défendues par l’association. Le premier objectif de cette commission sera de créer un logiciel simple et accessible de vote décentralisé.
  • Une commission commerçants qui aura pour but l’adoption de ces nouvelles technologie par les commerçants français. Elle a pour premier objectif de créer un « Bitcoin boulevard » à Paris.
  • Une commission technique qui aura pour but de se concentrer sur les points techniques de ces nouvelles technologies. Elle a pour premier objectif de décerner un prix à un écrit sur le sujet d’une université francophone.

D’autres commissions pourront être créées. Celles-ci auront pour but de dynamiser l’association ainsi que la participation de chacun des membres.

Il a ensuite été décidé que l’Association reprendrait le meetup de Lille, actuellement sans organisateur, jusqu’à ce qu’un nouvel organisateur soit trouvé de sorte à maintenir ce groupe existant depuis 2013, au delà du départ de son créateur.

Les membres de l’association ont aussi jugé important de pouvoir mieux se connaître et mieux communiquer. De ce fait un Slack réservé aux membres de l’association sera créé et un annuaire privée sera constitué. L’association a aussi jugé important de mettre en avant les domaines de compétences des différents membres, ceci seront affichés avec les commissions sur le site.

L’assemblée générale s’est terminée aux alentours de 19 heures sur un résumé bref de toutes les décisions prises et a fixé la date d’une prochaine réunion au 4 Avril au Siège de l’Association, en remerciant Sofiane Bouhaddi de son accueil.

De tout cela il a été dressé le présent procès-verbal, signé par le Président et le Secrétaire

Adli TAKKAL BATAILLE – Jacques FAVIER

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations